Conseils pratiques au quotidien

Voici certains conseils afin de favoriser l’autonomie de votre enfant dans son quotidien et quelques principes qui pourront vous aider dans ce sens.


1. Quelques principes pour mieux aider votre enfant

  • Donner des démonstrations des nouvelles actions à apprendre: la démonstration aide l’enfant à se former une image de l’action à produire et facilite la planification des gestes moteurs. La démonstration a encore plus d’impact lorsqu’elle est accompagnée de mots-clés servant à guider l’enfant.
  • Donner des directives courtes, simples et claires pour éviter la surcharge cognitive.
  • Donner de la rétroaction (feedback) après une action ou une nouvelle tâche exécutée par l’enfant en attirant l’attention de l’enfant sur au moins un point positif et un point qu’il pourrait améliorer en termes de rendement moteur. Par exemple, on peut dire à l’enfant: « Wow, tu as réussi tes boucles de lacets. Il ne restera la prochaine fois qu’à tirer plus fort afin qu’ils demeurent bien solidement attachés ».
  • Doser la quantité de nouvelles activités à apprendre et travailler une chose à la fois.

2. Conseils et astuces au quotidien

  • Les essais-erreurs: il est impossible de savoir ce qui fonctionnera à coup sûr avec votre enfant. Il est important des faire des essais et d’observer les résultats.
  • Retenir la meilleure solution du lot: parfois il n’y a pas de solution parfaite mais il y en a une meilleure que les autres; il faut donc retenir celle-là.
  • Choisir les batailles et l’aide à apporter dans l’immédiat: parfois, l’enfant n’est pas prêt à gagner l’autonomie souhaitée et il est préférable de poursuivre notre aide.
  • Les enfants changent et apprennent avec le temps: ce n’est pas parce que l’enfant n’a pas réussi dans un moment qu’on doit abandonner. Il se peut que plus tard, dans un autre temps ou lieu, l’apprentissage se fasse plus facilement. Il faut donc faire plusieurs essais.
  • Les choix d’activités à travailler: le plus possible il est conseillé d’impliquer l’enfant dans le choix d’activité à pratiquer. Qu’est-ce que l’enfant veut vraiment arriver à faire? Qu’est-ce qui est important pour lui? Qu’est-ce qui lui donnerait un sentiment de fierté? La motivation de l’enfant est votre meilleur moteur!

3. Quelques exemples

Si votre enfant éprouve de la difficulté à attacher les lacets de souliers, vous pourriez essayer:

baby-shoes-1745841_1920.jpg

  • Choisir des lacets plats qui sont plus faciles à serrer que les lacets ronds
  • Remplacer les lacets courants par des lacets élastiques qui peuvent s’étirer tout en demeurant attachés
  • Utiliser des lacets élastiques avec un embout pour les serrer ou desserrer, comme on en trouve sur plusieurs modèles de chaussures de sport (de type « Quick release »). Autre référence pour des lacets adaptés:http://www.biketofutur.fr/zubits.html
  • Pratiquer les boucles avec des lacets de couleurs différentes et avec le soulier déposer sur la table plutôt que dans le pied
  • Utiliser une séquence de pictogrammes qui décortique chacune des étapes.

Si votre enfant éprouve de la difficulté à tartiner du pain, vous pourriez essayer:bread-1242249_1920

  • Choisir un couteau avec une lame courte et arrondie
  • Faire remarquer à l’enfant que les deux bords du couteau ne sont pas équivalents; un est arrondi et l’autre est droit
  • Débuter avec un aliment de consistance facile à tartiner
  • S’exercer d’abord sur du pain grillé, une biscotte épaisse ou une galette de riz avant la tranche de pain.

Si votre enfant éprouve de la difficulté à se brosser les dents efficacement, vous pourriez essayer:

  • health-1569320_1280Utiliser une brosse à dents à gros manche
  • Utiliser une brosse à dents électrique qui permet un meilleur brossage et diminue les exigences motrices
  • Illustrer la séquence du brossage de dents à l’aide de pictogrammes (par exemple, consulter le site de l’ordre des hygiénistes dentaires au http://www.ohdq.qc.ca)
  • Se procurer un gros dentier articulé pour faire des démonstration
  • Voir des applications sur la tablette

Vous trouverez beaucoup d’autres astuces dans une grande variété d’activités dans le livre « La dyspraxie de l’enfant: vos grandes questions, nos meilleures réponses » disponible sur le site http://www.sosdyspraxie.com

France Léger

Ergothérapeute, Membre de l’AQED (http://www.tdcquebec.ca/) et auteure de livres sur la dyspraxie/TDC (http://www.sosdyspraxie.com/)